Je suis Lusignan

Parmi les innombrables ancêtres que ma famille paternelle compte, figurent des paysans, des artisans, mais aussi des aristocrates, et non des moindres. Ma mère est férue de généalogie et a retrouvé parmi ceux-là une branche nous affiliant à la famille des Lusignan.

La maison des Lusignan, attestée depuis le Xe siècle donna au Moyen-Age des rois, à Chypre d’Arménie et de Jérusalem, et des seigneurs remuants. On recense plusieurs branches parmi lesquelles les Lusignan de Lezay, qui remonte au XIIe siècle dont je descends. Les Lezay se subdivisent en plusieurs branches dont la branche des Lezay des Marais qui remonte elle au XIIIe siècle.

Il existait à Lezay une seigneurie, la seigneurie de Grandchamp au nord de la ville, un certain Robert (II) des Marais, né en 1624, est mon ancêtre direct. 3e enfant sur 5 enfants nés de Jeanne Brault son épouse, et héritier direct de son père, lui aussi nommé Robert (I), mais par un événement étrange, Robert fut destitué avec son frère Pierre de ses titres de noblesse et mis à l’amende par la décision d’un commissaire de la généralité de Poitiers en 1651. Le jugement est confirmé par l’enquête sur la noblesse de 1668.

La seigneurie de Grandchamp passa à un neveu de Robert I, Claude-Hugues, déclaré légataire universel en 1645 par testament olographe. La volonté de ne pas morceler les terres de la famille semble avoir été le motif de Robert I pour ne pas laisser hériter ses enfants. A moins que d’autres raisons moins avouables n’entrent en jeu…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s