le Dom Juan de Molière au théâtre du Point-du-Jour

J’ai été ébloui, je ne trouve pas d’autre mot, par le Dom Juan de Molière étourdissant de drôlerie… Il s’agissait de l’avant-dernière représentation de la pièce au Théâtre. Ayant une expérience limitée du genre, ingénu, je ne m’attendais pas à pareille déflagration comique.  Je mesure désormais à quel degré la vis comica de Molière s’exprime par ses textes.

Le talent des comédiens n’est pas pour rien dans le succès de la pièce au théâtre du Point-du-Jour. Ils y donnent du leur, et leur talent s’y exprime mieux que pour le Tartuffe. Le texte est moins exigeant certes, mais la mise en scène requiert une présence physique qui sied mieux à leur dynamisme. Le tandem Dom Juan – Sganarelle fonctionne à merveille, surtout lorsqu’on voit Dom Juan s’enfoncer davantage dans la mauvaise foi, victime et acteur de sa libido. Les traditionnelles piques de Molière contre les médecins et les bigots sont présentes. Que de moments drôles et bien vus dans cette comédie !

Contrairement au Tartuffe, au texte plus fin, plus subtil peut-être, Dom Juan a été créé et conçu pour faire rire je crois, et dénoncer les hypocrites comme ce séducteur invétéré qui se met à dos tout le monde, sauf son valet Sganarelle, et encore. Cette découverte du comique de Molière est une découverte pour moi, n’ayant jamais vu de pièce comique au théâtre. Assez étrangement, je n’y ai vu quasiment que des tragédies, du Roi Lear de Shakespeare à Casimir et Caroline d’Horvath, si tant est que cette pièce soit tragique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s