Le 5 septembre 2014, il y a cent ans

C’était aux alentours de Meaux, le 5 septembre 1914. Un lieutenant de la 19e compagnie du 276e régiment d’artillerie mourait d’une balle dans le front, alors que ses hommes allaient charger les troupes allemandes à la baïonnette. Il avait 41 ans. Ce lieutenant c’était Charles Péguy. Son petit-fils, le docteur Michel Péguy (une personne admirable) me mit au monde, moi et mon frère, à l’hôpital Saint-Joseph de Lyon 66 ans plus tard…

La guerre n’épargne pas les poètes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s