« Journal de ma vie durant la Révolution française » de Grace Elliott

Je relis non sans délectation un petit ouvrage autobiographique de Grace Darlrymple Elliott (v. 1754-1723) Journal de vie durant la Révolution française. Le Journal fut publié en 1859. la première version française date de 1861. La Dame en question, courtisane unanimement célébrée pour sa beauté fut la maîtresse du duc d’Orléans qu’elle rencontra en 1784. Elle s’installe à Paris en 1786 après une jeunesse tumultueuse en Angleterre.

Ce petit opuscule débute le 12 juillet 1789 dans une forêt près du Raincy par une partie de campagne. Elle se termine en 1794 par la libération des prisons de la Terreur après la chute de Robespierre.

L’ouvrage est bien traduit et détaille de manière chronologique la façon dont Grace Elliott subit la Révolution. L’acmé du récit se trouve lorsqu’elle aide le marquis de Champcenetz (1754-1822), gouverneur des Tuileries en 1792. Grace Elliott le cacha entre deux matelas de son lit personnel et elle dupa la troupe lors d’une visite domiciliaire. Le destin lui fit croiser en prison la comtesse du Barry et le général Hoche, elle se lia d’amitié avec Joséphine de Beauharnais.

Mais plus qu’un livre sur la Révolution, l’ouvrage est un livre sur Grace Elliott elle-même et son rôle, modeste ou important, dans le fracas de la Convention puis de la Terreur. On peut remarquer comme le fit Eric Rohmer en 2001, le peu de matière sentimentale, alors qu’un amour complice la liait à Philippe-Egalité avant et peut-être pendant les événements.

Le récit est si captivant qu’il est difficile de quitter ces pages pour retrouver le monde actuel. Le livre reste un récit de première main pour celles et ceux qui veulent multiplier à partir d’égo-documents les témoignages sur la Révolution française.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s