Portrait peint d’une jeune femme mystérieuse

Sur la pochette de l’album consacré à Marin Marais La rêveuse et autres pièces de viole, (Alpha, 2002) interprété par l’excellente Sophie Watillon, figure en guise d’illustration une jeune femme au sourire énigmatique, au visage rond, à la perle blanche. Elle vous regarde, elle vous dévisage, elle vous trouble ; avec ce léger plissement de la bouche, plus énigmatique encore que le sourire de la Joconde.

cover

J’ai enfin pu mettre un nom aujourd’hui sur le peintre qui l’a représenté, et sur l’identité même de cette Vénus énigmatique. La toile est conservée au musée Magnin de Dijon. Des portraitistes et des peintres d’excellence, la Cour de France n’en manqua guère au Grand Siècle : Le Brun, Mignard… Mais l’auteur de cette toile est Claude Lefèbvre (1632-1675), portraitiste né à Fontainebleau,  son père était peintre. Il fut l’élève de Charles Le Brun qui l’orienta semble-t-il vers le portrait.  Il entre à l’Académie royale de Peinture et de Sculpture en 1663 et y enseigne son art. Mais il manque une biographie de référence pour ce peintre, mort assez « jeune », à l’age de quatre-deux ans. Sa carrière est indissociable de la Cour de France. Vraisemblablement protégé par Le Brun, Lefèbvre  peignit plusieurs membres illustres de la Cour : Madame de Sévigné, Jean-Baptiste Colbert, le Grand Condé et son fils, Louise de La Vallière, et le roi, Louis XIV lui même…

Lefèbvre peignit aussi sa famille. Le portrait de cette jeune femme serait celui de Catherine, fille aînée du peintre, coiffant son petit frère ( v. 1670-1675).

Lefebvre

Serait-elle, « Catherine » Lefèbvre ? Son père avait déjà représenté dans une toile avec l’organiste de l’église Saint Gervais de Paris Charles II Couperin (1638-1679), le père de François Couperin. La toile est conservé au musée de Versailles et du Trianon. Or, comme l’indique l’un des commentateurs de ce billet, l’identité serait loin d’être aussi assurée que ce que laissent entendre les notices comme celle d’Emmanuel Coquery <1>.

Charles_Couperin_et_la_fille_du_peintre_par_Claude_Lefèbvre_-_Château_de_Versailles_

Charles Couperin et la fille du peintre (av. 1670).

Le style de Lefèbvre me plait. Il sait donner de la vie de ses  tendres modèles :  les joues roses et les regards, de ses enfants sont mis en valeur par la lumière venant de face. Le miroir donne à la fois de la profondeur et permet de détailler le profil de Catherine. Les drapés, sans être nets savent aussi donner de l’ampleur aux personnages. Les rubans de la robe de Catherine, mettent en valeur sa taille, sa couleur bleu nuit contraste avec la blancheur de son bras gauche qui tient avec douceur l’épaule de son frère…

Grâce et noblesse accompagnent  Catherine, Ses habits et les bijoux donnent quelques indices sur son rang. Elle grandit au contact des artistes de Cour. Elle fréquenta peut-être quelques salons mondains ; aidait-elle son père dans ses préparations ? Que de questions pour une beauté immortelle…  Oui je crois que l’on peut tomber amoureux d’une toile, on peut l’admirer des heures sans se lasser rêvassant à un passé idéalisé, courtois, aristocrate comme fut celui du Grand siècle…

(Billet mis à jour le 15 janvier 2015.)

___________

<1> Emmanuel Coquery « Les derniers jours de Claude Lefebvre », in Curiosité : études d’histoire de l’art en l’honneur d’Antoine Schnapper, Paris, Flammarion, 1998.

3 réflexions sur “Portrait peint d’une jeune femme mystérieuse

  1. Bonjour,
    une biographie de ce peintre existe. Elle a été écrite par Théophile Lhuillier en 1892, elle est disponible sur amazone.
    Ce n’est pas Catherine, mais sa sœur Jeanne, qui est représenté en compagnie de Couperin.

    Pouvez vous me préciser d’où vous tenez ce prénom Catherine. Descendant de Jeanne Lefevre,sa seconde fille,depuis plusieurs années je fais des recherches sur Claude Lefebvre, et je n’ai jamais trouvé le prénom de sa fille ainée. Pouvez-vous m’indiquer la source de votre renseignement.
    Pour votre information, d’après Lhuillier elle aurait épousé Monsieur de La Valette d’une ancienne maison du Languedoc.

    Je reste à votre disposition pour tout renseignement, sachez que Jeanne a elle même épousé un organiste fils d’un peintre académicien du roi, que cette histoire par les archives est très vivante et permet de comprendre l’évolution de certaine familles d’artisan au 17eme.

    Cordialement

    Michel GUINARD

    • Bonjour,

      je vous remercie de ces précisions et je vais corriger ce que j’ai pu écrire dès que je le pourrai en vous citant.

      Je m’intéresse à Lefebvre pour la petite collaboration de gravure qu’il a mené avec le numismate Charles Patin (1633-1693), que je retrouve dans la correspondance que ce dernier eut avec le médecin archéographe J. Spon. Je travaille toujours dessus en tant que chercheur.

      Pour le prénom Catherine, qui est présent aussi bien sur la notice du musée Magnin que sur le site de la Tribune de l’Art, j’ignore la source précise, mais il est également cité comme tel dans un article d’Emmanuel Coquery « Les derniers jours de Claude Lefebvre » dans l’ouvrage « Curiosité : études d’histoire de l’art en l’honneur d’Antoine Schnapper » et datant de 1998. Vous trouverez cette référence p. 84.

      Je vais replonger dans mes lettres pour voir si je ne trouve pas de référence à Lefebvre et à ses filles..

      Le Couperin en question est-il membre de cette famille bien connue de musicien ? Lequel est-ce ?

      Cordialement,

  2. bonjour !
    je suis à la recherche du peintre qui a peint « une petite fille mystérieuse ».
    Nous avons étudié cette œuvre avec mes élèves en 2009.
    Il s’agit d’un tableau représentant une table sur laquelle sont déposés des fruits, dont des raisins.
    C’est tout ce que je possède comme info !
    Pouvez-vous m’aider ?
    Grand merci. DQ

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s