Je n’aime pas Fourvière

Je n’aime pas Fourvière.

Je trouve cette église trop chargée, trop éloignée de mes critères esthétiques antiquisants.

Je n’aime pas Fourvière.

Je n’aime pas Fourvière. A l’extérieur, ses pierres blanches contrastent avec les couleurs locales ocrées, orangées, Sa monumentalité écrase la ville depuis la Colline, sa masse la rend incontournable. A l’intérieur, ce bric-à-brac décoratif romano-byzantin me fait mal aux yeux.  Je trouve ses mosaïques sur fond bleu turquoise « Tellement XIXe siècle » à la fois naïves et réalistes.

Et puis de toute façon, le culte de la Vierge ne m’intéresse plus, je le trouve trop proche des cultes anciens à la Fertilité saisis par Dumézil.

Malgré tout elle m’a toujours paru mystérieuse cette basilique, cachant je ne sais quel secret . Elle se dresse

au bord du vide, prête à basculer comme le vieux Forum romain naguère. Fragile ouvrage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Fragile, oui, c’est le mot quand on visite les « dessous » de Fourvière, quand on s’aperçoit du somptueux travail de restauration des voûtes par des mosaïstes et des restaurateurs, quand les ors se mettent à nouveau à briller après avoir été nettoyés ; quand on se rend compte de l’apparente fragilité de son toit en acier. Quand on sait que Pierre Bossan son architecte y a laissé sa vie et sa santé et qu’il ne vit pas son travail achevé. Quand on voit que les cierges et lampions nombreux et la succession des messes…

Et puis cet immense panorama que l’on a du sommet de la Tour, où l’on semble dominer le monde. La petitesse du Vieux-Lyon et de la place Saint Jean ; le lointain de la pluie sur le Beaujolais et les environs d’Yzeron à l’Ouest ; le clocher de Dardilly-le-Bas se détachant en contrejour du decorum du Val d’Azergues.  Forteresse à la foi massive et fragile, si quotidienne dans ma vie, dans nos vies ; où la Vierge d’or de Fabish cueille dans ses bras la ville tout en la protégeant. Foi de Lyonnais, dévotion d’une ville… En fin de compte…

…je crois que j’aime Fourvière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s