Epave

Lorsque j’étais jeune étudiant, son attitude, irritable, asociale, sardonique, soupe au lait m’amusait. Mais on ne badinait pas avec elle. Elle faisait son cours, nous écoutions et basta. En TD, nous faisions notre exposé, elle nous donnait une donne, nous critiquait (jamais méchamment), et basta.

Plus de dix ans plus tard, j’ai retrouvé cette enseignante. Elle a franchi la porte, et je l’ai retrouvé presque intacte, après plus de dix ans  : anorexique, dépressive. Elle semble l’avoir toujours été. Elle cache sa maigreur sous d’épais manteaux, mais elle n’a jamais été une piètre chercheuse. Après tout, elle a été l’étudiante d’un des plus grands historien militaire de son époque de prédilection. Plus jeune, son attitude, me faisait pensait à un sketch d’Elie Kakou : l’attachée de presse, l’ancienne claudette…

Pourtant, il n’y a pas de quoi rire. Son état de santé empire. Lors de notre entretien, j’ai pu constater une difficulté à coordonner ses gestes, avec quelques bouffées de rire sur ses maladresses.  Heureusement, son esprit reste vif, mais avec quelques égarements.

Si j’écris ces lignes, c’est que son image m’obsède, et , en tout cas inquiet, pour elle. Je la connais si peu, et son état m’alarme. Elle a pourtant un mari, et d’après ce que j’ai compris, un chien. Je ne sais pas faire grand chose. Je lui ai dit en la congédiant que je restais « disponible » pour le cours de son affaire. Et c’est tout. Nothing else.

Qu’aurais je pu dire de plus ? Si j’avais tenté une phrase du genre « Est-ce que ça va ? », elle m’aurait envoyé un uppercut verbal digne de Mike Tyson, comme elle le fait lorsqu’elle se sent agressée.  En la laissant, me vint à l’esprit les côtes de l’île du Giglio et ce paquebot montrant son flanc aux flots de la mer Tyrrhénienne.

Épave. Voilà le mot qui me vint en tête.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s