L’Académie des coups de poing

En feuilletant le catalogue des éditions de l’ENS, j’ai été surpris de trouver un livre que je brûle d’envie de lire  Le Café. 1764-1766., textes réunis par Raymond Abbrugiati, publiés en 1997.

Dans les années 1760, de jeunes intellectuels milanais se réunissent au sein d’un club, l’Académie des coups de poing fondée par Pietro et Alessandro Verri, Cesare Beccaria (le futur auteur des délits et des peines) et d’autres aristocrates et bourgeois souhaitant converser ensemble.

Antonio Perego, L'Accademia dei pugni (Collezione Sormani Andreani)

Le club n’a évidemment rien de violent. On y cause philosophie, mais aussi littérature, histoire, économie…  L’Académie a davantage l’allure d’un salon, où l’on discute de façon informelle de sujets d’actualité ou de fonds.

L’Académie publia sa revue : « Il Caffè » entre 1764 et 1766. Abbrugiati propose un traduction de textes extraits du journal.  La revue périclite en même temps que l’Académie.

Le nom de l’Académie m’a fait rire. Dans tout le mouvement académique de l’Europe des XVIIe et des XVIIIe siècles, on a là un des noms les plus curieux !  Pourtant, la pugnacité du sobriquet n’est pas anodine. Il s’agissait de combattre les préjugés de la bonne société milanaise, et Pietro Verri s’avère être un homme qui ne lache pas prise dans l’art d’avoir raison et vantant le gai savoir.

L’Académie se réunissait chez Pietro Verri. Elle faisait office de salon de lecture. On y lisait bien entendu des oeuvres françaises, comme Montesquieu et ses Lettres Persanes, Condillac, la préface de l‘Encyclopédie, Voltaire,  Rousseau, Fontenelle, Raynal,  mais aussi Hume, Helvétius, Burlamaqui, Algarotti….

Je ne peux m’empêcher de penser que les Académiciens du coup de poing seraient aujourd’hui beaucoup plus proche d’une interprétation littérale. Je vois bien deux contradicteurs s’opposer… à coups de poing. Une sorte de Fight club intello. J’imagine les candidats se mettant un gnon entre deux arguments, le tout arbitré par un journaliste débordé. La campagne présidentielle avançant, on en n’est pas très loin…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s