11 septembre

Cela fait 10 ans déjà…

Il y a 10 ans, devant les images des tours en flammes, je me souviens avoir oscillé entre consternation, et incrédulité. Un rire nerveux aux lèvres…car cela faisait furieusement penser à un film catastrophe. Cela n’en était pas Les images passaient en boucle sur les télévisions :  des tours s’écroulant.  Je les ai regardé jusqu’ à une heure avancée de la nuit, jusqu’à ce que je sois la fatigue et l’étourdissement.

Le 11 septembre 2001 reste le jour où le terrorisme est passé du stade artisanal au stade industriel. A coté, l’IRA, l’ETA, le PKK sont passés pour de enfants jouant avec des pétards.  Aucun groupe terroriste n’avait réussi avant à tuer autant de monde. Et puis les symboles détruits des Twin Towers et du Pentagone ont montré que le Colosse américain n’était pas intouchable.

L’abominable procédé : détourner des avions de ligne pour les précipiter contre des bâtiments n’a pas été réédité, heureusement, même si Madrid en 2004, Londres en 2008 ont connu des attentats qui ont touché leurs transports urbains. A Bagdad, de terribles attentats à la voiture piégée ont eu aussi fait énormément de morts, et de blessés après l’invasion de l’Irak par les troupes U.S.

Je me demande comment les gamins qui n’ont pas vécu l’évènement et ses conséquences le verront dans quelques années. Les historiens ne se sont pas encore appropriés cet « accélérateur » de l’histoire pour paraphraser Lénine.

Il conviendrait de replacer cette tragédie dans le contexte : ce qui a poussé des terroristes islamistes à s’en prendre à l’Amérique. Les terroristes ne se sont pas levés un matin en disant « Tiens chérie, et si j’allais détourner un avion et me faire exploser contre un bâtiment ?« … J’aimerais connaitre les raisons, les origines et le replacer dans son contexte.

Les médias surjouent l’évènement en accordant beaucoup trop de place aux commémorations, comme nos municipalités. Combien de Lyonnais dans les tours le 11 septembre ?

Il y a 10 ans, je n’ai pas trouvé que voir des gens sautant de 400 mètres pour échapper aux flammes quasi direct fut un sujet des plus agréables, et je ne souhaite pas revoir les vidéos des attaques.

Je me documente simplement sur certaines images inédites qui ne sont pas présentes dans les magasines de l’époque. Cela me suffit.

Un jour, j’irai à New York, (avec ou sans toi), la ville qui ne dort jamais, pour la visiter, m’imprégner de l’atmosphère, de sa vie culturelle, grossir en mangeant des bagels et m’exploser les yeux sous les néons de Time Square. mais par pour les Twin Towers. Les New Yorkais ont tourné la page du 11 septembre. Le monde également comme le montre le printemps arabe, reléguant les partis et mouvements islamistes radicaux à des spectateurs impuissants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s