Atoubus : chamboulement sur le réseau TCL

Eh bien voilà, nous y sommes ! Le réseau de bus des Transports en commun lyonnais a été reconfiguré par le plan Atoubus ! La ville avait besoin de cette restructuration de ses bus, inchangé depuis près de 30 ans.

Les TCL ont depuis plusieurs mois fait de la publicité et affûté leur communication sur cet évènement. En vérité, de nombreuses lignes n’évoluent guère : la ligne 46 dans mon quartier garde son numéro et prend toujours le même trajet. Idem pour les lignes 98 ou 14. Les changements de trajet, de nom, varient selon les quartiers et les communes du Grand Lyon.

En revanche, d’autres lignes changent de numérotation mais gardent leur trajet : la ligne 30 devient la ligne C20, la ligne 47 la ligne C7.

D’autres lignes changent de trajet : la ligne 45 se voit amputée d’une partie de son trajet près de Fourvière au profit d’une navette, et ne termine plus son parcours à Gorge de Loup mais à Pierre Valdo.

Le réseau se divise désormais en trois types de ligne :

– les lignes fortes manifestées par la lettre C, comme Cristalis, le modèle de trolleybus Cristalis : avec des horaires cadencés et des bus de forte capacité achetés au Printemps. 26 lignes.

– les lignes dites « complémentaires » : des lignes permettent d’affiner le maillage du réseau, facilitant les déplacement en s’adossant à un hub  (station de métro, pôle d’échange…). 71 lignes

– les lignes dites « spécifiques » complètent le dispositif et desservent des quartiers voisins avec les lignes dite (Soyeuse), les zones industrielles (Z.I.), et Gar’Express qui relient les gardes TER aux zones d’emploi .27 lignes.

Il faut espérer que le cadencement et la desserte de certains quartiers s’améliore, car la fréquentation des transports en commun lyonnais ne cesse d’augmenter depuis une dizaine d’années. L’attractivité de la ville, la péri-urbanisation, la hausse du prix des carburants ont largement contribué à rendre le réseau obsolète.

Les plus perdus seront vraisemblablement les personnes âgées habituées à prendre le bus, plus que le métro pour leurs déplacements. Des équipes d’agents de renseignement sont présents un peu partout pour distribuer de la documentation et permettre une adaptation en douceur.

Le changement ne se fait pas sans cafouillage :  j’ai noté des erreurs dans le petit guide des lignes disponible, comme sur le trajet de la ligne 45 ; et ce matin, j’ai constaté une erreur d’indication de destination sur le panneau d’un arrêt de bus ! Des concertations locales ont eu lieu dans chaque quartier de la ville et dans chaque commune concernée. Toutes n’ont pas été de tout repos. Certains usagers se son trouvés lésés par des modifications de trajet.

La communication du SYTRAL et de Keolis a porté ses fruits : ce n’était pas l’affluence ce matin aux stands des agents d’information. Les agences commerciales ne débordaient pas de clients. En revanche, le site internet est saturé.

La prochaine étape sera d’améliorer les équipements du métro, saturé en heure de pointe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s