Lyon en 1700.. et en 3D !

Par le biais d’un docteur en géographie de l’Ecole Normale Supérieure qui a posté ce lien sur son compte Twitter, je suis tombé sur ce site absolument passionnant et d’un intérêt qui dépasse le simple coup d’oeil. Lorsque la puissance de l’informatique et du numérique se conjugue avec le talent des informaticiens et des passionnés d’Histoire, on obtient un projet passionnant

Lyon en 1700

Une association loi 1901 nommée justement « Lyon en 1700 » regroupe cette fine équipe qui tente de faire revivre par le biais de l’informatique la ville telle qu’elle fut en 1700. Le groupe se focalise pour l’instant sur le quartier de Confort et de l’actuel Hôtel-Dieu et nous fait part de ses avancées sur leur blog mis à jour régulièrement.

Le résultat est absolument bluffant. La place de Confort est rendue avec un réalisme dingue, on s’y croirait presque ! La pyramide du mariage d’Henri IV et de Marie de Médicis me fait penser à celles que l’on peut voir à Florence devant l’église Santa Maria Novella.

D’un point de vue technique, l’association se base sur les documents d’archives existant : plan scénographique de la ville de Lyon, photographies du XIXe siècle, gravures, plans subsistant de constructions détruites, etc. Le tout est modélisé, puis les volumes sont « habillés » de textures rendant les matériaux de construction : bois, pierre…

Petit bémol, je ne suis pas certain que toutes les rues possédaient un pavage tel que montré sur le site, mais je ne vais pas chipoter.

On s’imagine alors parcourir la rue de la Barre avant le pont de la Guillotière donnant sur le Dauphiné, ou encore longer l’église Notre-Dame de Confort…. une constatation Lyon ressemblait beaucoup à une ville d’Italie en 1700.

Pour ma thèse, et ma curiosité, ce blog m’enthousiasme et je suivrai de près les avancées de cette reconstitution.

Publicités

3 réflexions sur “Lyon en 1700.. et en 3D !

  1. Je passe tous les jours devant, dans Choulans, en me rendant à mon travail. Et les crucifix, je les ai vus dans les classes dont tu parles, un jour d’examen.
    J’ai aussi, dans un fond de tiroir, plusieurs médailles pieuses offertes par des amis voyageurs et dont je ne sais que faire. Il m’est, bizarrement, difficile de les jeter purement et simplement. Ah! cette éducation judéo-chrétienne!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s