La scientologie agit tranquillement au centre de Lyon

J’avais publié il y a quelques mois un billet d’indignation sur une méthode de prosélytisme des Témoins de Jehovah. J’ai eu en retour quelques courriels bien gratinés me vilipendant comme obscurantiste. Par lassitude, j’ai fermé les commentaires, et je ferai pareil pour ce billet qui concerne d’autres attrapes-couillons : les scientologues.

Je m’interroge….

est-il normal de voir un stand de l’Eglise de Scientologie promouvoir les ouvrages de Ron Hubbard sur la dianétique en plein centre de Lyon un dimanche soir ?

Seconde question  :

est-il normal de ne pas préciser qu’on s’appelle l’Eglise de Scientologie au profit d’un mot qui fait presque scientifique : la dianétique ?

Troisième question :

Où sont les flics ?

Voilà sur quoi je me suis interrogé cet après-midi en passant place de la République à Lyon. A coté de la fontaine, un homme d’une soixantaine d’année tenait une sorte de stand sur tréteaux recouvert d’une nappe rouge où était marqué « dianetic ». Sur la table, des livres. Ceux de Ron Hubbard naturellement, avec ces couvertures faisant penser à ces innombrables objets de science-fiction… Il semblait avoir pris dans ses rêts une jeune femme vivement intéressée par ses propos.

Finalement, ce qui lie les Témoins de Jehovah aux Scientologues , c’est leur méthode d’embrigadement. Les Jehovistes patientent tranquillement qui à la sortie du métro, qui près d’un lieu monumental, parfois à l’angle d’une rue où une association de réfugiés venant en aide à des gens en situation de faiblesse ; bref dans un endroit public et fréquenté. Point de flonflon. Ils attendent que quelqu’un daigne prendre une de leur brochure. Avec un peu de chance, le badaud sera disponible pour écouter un discours bien rôdé sur la corruption du monde, la pureté, et la race des élus.

Quant aux scientologues cette méthode semble toute nouvelle puisque je n’en ai jamais vu auparavant, point trop de prosélytisme puisque eux se présentent surtout comme une sorte d’association destinée à redonner confiance et bien-être intérieur à des  personnes toujours naïves mais au portefeuille assez garni. La  doudou Malienne n’intéresse pas le Scientologue, ce sera le cadre supérieur  stressé d’Orange ou de Veolia… Et puis on dira peut-être au badaud que des stars Américaines sont des scientologues convaincus : Tom Cruise, Giovanni Ribisi, John Travolta.

Dès lors, mon interrogation sur cette présence saugrenue des Scientologues en pleine ville un dimanche après-midi alors que d’habitude ils attendent tranquillement que le monde passe place des Capucins au bas des Pentes.

Je m’étonne que cette bande d’énergumènes n’aient pas encore été interdits par la Loi. Les Scientologues ont été à deux doigts d’y passer mais continuent leurs infâmes activités d’extorsion et de manipulation sous les apparences de la respectabilité. Les sectes devraient être interdites par l’instrumentalisation et l’aliénation qu’elles font subir à leurs adeptes. Tout activité prosélyte devrait l’être également. Le gouvernement semble peu s’en soucier, mais comme nous vivons une crise économique et morale, ces sectes ont de quoi prospérer largement si aucune mesure coercitive et légale n’est prise à l’encontre de ces imposteurs.

Publicités