Le programme Persée en danger

Persée est un programme de numérisation de documents scientifiques en sciences humaines et sociales accessible depuis un portail éponyme : persee.fr

Depuis sa création en 2003, le programme est mis en oeuvre par l’université Lumière Lyon 2, avec le soutien et sous l’égide du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Cela dit, la direction de l’université Lyon 2 a décidé de mettre fin à la convention-cadre la liant au programme qui prendra fin le 10 mai 2011.  Cependant, selon un communiqué de la présidence, le programme n’est « absolument pas en danger ». En fait, l’université Lyon 2 voudrait refiler le programme au PRES de Lyon, selon une recommandation de l’AERES (Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur). Il semblerait que l’Université Lyon 2 voudrait se séparer du projet pour des motifs de surcoût, car le programme est déficitaire et ces frais ont été supportés par l’Université qui ne veut plus les assumer seuls.

L’équipe de Persée ne remet pas en cause la volonté de l’Université Lyon 2 de se désengager du programme mais la méthode employée pour y parvenir, car sa pérennité quoiqu’en dise l’équipe de direction de l’établissement n’est pas assurée au delà du 10 mai 2011. L’arrêt pur et simple du projet serait donc d’actualité. Triste nouvelle.

Persée emploie 18 personnes contractuels ou vacataires (correspondant à 12 emplois à temps plein) et 4 fonctionnaires payés par le Ministère (3 depuis octobre 2010). Je m’interroge sur le devenir des contractuels et vacataires, petites mains serviles des universités. Ce sont eux, aux contrats précaires, qui font tourner les universités françaises : chargés de TD, administratifs, etc.

Persée est un programme-phare des digital humanities à la française. Le portail propose actuellement 108 revues scientifiques de sciences humaines et sociales et 51 sont en cours de numérisation. Persée propose donc gratuitement 353 244 documents à consulter à la communauté des SHS et plus généralement au public intéressé par ces documents. (source Persée.fr)

La connexion des internautes au portail va croissant, du fait de l’augmentation de l’offre, mais aussi de l’essor des humanités numériques. Le site alexa.com  montre une augmentation constante du nombre de pages vues. Sur les 3 derniers mois, la fréquentation du site a augmenté de 18%.

Une pétition a été mise en ligne pour soutenir Persée : http://www.lapetition.be/en-ligne/Persee-en-peril-9491.html. Ce matin, plus de 8000 personnes l’avaient signé ! Je l’ai fait moi aussi.

Une mise au point sur Persée a été faite par la direction de l’université Lyon 2 : ici

L’équipe de Persée répond aux propos rassurants mais aux chiffres erronés de Lyon 2 sur Facebook :

Je me suis basé sur ces documents en ligne pour écrire ce texte.

L’université Lyon 2 a beaucoup à perdre pour son image à ne pas soutenir le programme Persée. l’importance croissante des technologies numériques dans les Sciences humaines et sociales font qu’il devient difficile pour un établissement de la taille et de la réputation de Lyon 2 dans ces domaines de ne pas financer un projet portant sur les humanités numériques. De plus, confier Persée à l’Université de Lyon alors que cette structure va entrer en concurrence très prochainement avec la fédération des universités lyonnaises n’est ni prudent, ni pertinent. Si le PRES de Lyon bénéficie de gros moyens sa visibilité internationale reste peu importante faute de volonté politique de la part de ses membres de l’accroître.

Personnellement, Persée m’a permis de consulter des revues d’histoire et d’histoire de l’art que je n’aurais trouvé que difficilement à Lyon et ailleurs. Son utilité n’est plus à prouver : elle permet de valoriser tout autant que de rechercher des travaux scientifiques, et je consulte ce portail très régulièrement.  Son existence étant menacée, je ne vois pas comment je ne pourrais pas soutenir un outil aussi précieux à la Communauté des Sciences Humaines et Sociales à laquelle j’appartiens.

(mise à jour le 11 mars à 13h45)

Publicités

2 réflexions sur “Le programme Persée en danger

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s