Obsolescence programmée

La plus vieille ampoule du monde, installée en 1901 à Livermore en Californie dans la caserne des pompiers

« Un produit qui ne s’use pas est une tragédie pour les affaires »

Arte a diffusé un documentaire mardi soir sur l’obsolescence programmée :  Prêt à jeter. Qu’est ce que ce concept ? Tout produit, un tant soit peu solide peut nuire au profit d’une entreprise puisqu’on en achète moins….L’obsolescence programmée a débuté avec la révolution industrielle, et a prospéré avec la société de consommation. La production en série permit de faire baisser les prix de nombreux produits, mais l’équipement des ménages basé sur des produits solides ne pouvaient que rendre alarmant la courbe des profits des fabricants.

En 1924,  les fabricants d’ampoules d’Europe et d’Amérique décidèrent de réduire la durée de vie des produits pour faire acheter davantage les consommateurs. Les ampoules devaient durer 1000 heures, alors qu’en 1924, lorsque fut décidée cette obsolescence, les ampoules pouvaient durer 2500 heures voire davantage.

Ce concept s’est paré après la guerre d’un esthétisme visant à séduire le client. Mode, automobiles, immobilier puis plus récemment le mobilier se sont embellis, mais puisque chaque année sortent des modèles différents, tous ces objets deviennent rapidement obsolètes, désuets.  On promeut cela grâce à la publicité, et on donne au consommateur les moyens d’acheter grâce au crédit. Ceux qui n’arrivent pas à maitriser cette spirale deviennent sur-endettés.

Aujourd’hui, ce concept est présent au quotidien : baladeurs numériques aux batteries limitées, machines à laver à bas prix sans pièce de rechanges sur le marché, ordinateurs… Sur certaines imprimantes, une puce compte le nombre d’impressions et se bloque une fois le nombre de pages imprimées préétabli est dépassé ! La surenchère technologique est aussi une autre forme d’obsolescence programmée. On sort tous les ans de nouveaux produits, par exemple les ordinateurs qui condamnent celui que vous avez acheté il y a 6 mois à aboutir inévitablement dans un cimetière technologique dans un temps défini. Pareil pour les logiciels : les plus récents ne peuvent pas tourner sur des machines plus anciennes de 3 ou 4 ans à peine…

Le problème n’est pas technologique dans l’obsolescence programmée, car nous avons toutes les ressources nécessaires pour fabriquer des produits solides. En Europe de l’Est, avant la chute du Mur, les régimes communistes à l’économie planifiée, avaient développé des produits devant durer longtemps : les réfrigérateurs 25 ans, les ampoules autant. La pénurie de ressources concourrait à construire des produits fiables.

L’économie française se base sur la consommation, la croissance vécue comme le remède à tous les maux se base essentiellement sur cette consommation de renouvellement des biens.

Les déchets électroniques des pays industrialisés atterrissent dans les pays du tiers monde, où tout ce qui peut être réparer est recyclé et racheté ; le reste, la majorité finit dans des décharges où les produits regorgeant de produits toxiques meurent à proximité de bidonvilles avec des conséquences sanitaires et environnementales dramatiques : malformations, cancers, pollution des rivières et des nappes phréatiques…  Le gaspillage érigé en valeur consumériste a des conséquences à l’autre bout du monde, mais on ne voit jamais ce qui se passe derrière le rideau dans l’arrière-cour du monde. La frénésie de consommation accroit l’exploitation des plus humbles dans les pays ateliers, et achève de faire mourir d’autres pauvres dans les décharges d’Accra ou du Caire. Lamentable.

Pourtant, nous vivons dans un monde aux ressources limitées. Notre mode de vie, notre surenchère technologique, est une impasse, et nous allons droit dans le mur. L’avenir de notre monde ne résidera pas dans la croissance. Nous faisons mine de croire que nous pourrons vivre éternellement sur cette idée de croissance, or ce n’est pas le cas… Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel.

Publicités

Une réflexion sur “Obsolescence programmée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s