Naissance d’un nouveau journal satirique : Zélium

Le journal d’information satirique Bakchich est mort aujourd’hui, mais on apprend qu’un remplaçant arrive sur le marché : Zélium !

Bakchich était à l’origine un site, bakchich.info qui a peut-être vu trop grand et s’est bien gamellé. A cela s’est ajouté un procès de David Douillet, gagné par l’ex judoka député qui a plombé les finances bien fragiles de Bakchich. Enfin, il reste toujours les articles mis en ligne et visibles gratuitement. Un journal qui meurt, c’est toujours triste…

On ne rigole pas beaucoup dans les journaux en ce moment, et puis on a de sérieuses raisons de s’inquiéter de la qualité éditoriale de certains quotidiens, comme Libération. Si Nicolas Demorand remplace Laurent Joffrin, journaliste éditocrate de centre gauche, l’orientation du journal risque de basculer plus encore vers la droite, et puis ce qui est à craindre c’est que le journal fasse dans le sensationnel plutôt que dans le fond. Je n’ai jamais écouté Nicolas Demorand sur France inter. Un peu sur Europe 1, mais je le trouve agaçant et arrogant. Acrimed a publié un article assassin sur son interview de Jean-Luc Mélenchon en début du mois. Si Mélenchon est une tête de mule, Demorand l’a sérieusement provoqué avec ses approximations et sa tenue.

Le marché du journal satirique en France est dominé par deux hebdos : l’institutionnel Canard enchaîné et Charlie hebdo expurgé de la plaie PhilippeVal. Siné hebdo s’est arrêté il n’y a pas longtemps. Je n’ai jamais lu Siné hebdo mais ça devait être dans l’esprit d’Hara kiri et du professeur Chauron…On peut aussi citer FakirPsikopat qui est plus orienté dessins que contenus. En région, on a  Plus jeune je lisais assidûment Charlie. Maintenant avec l’age, je suis plutôt Canard enchaîné où j’apprécie particulièrement la lecture la mare, les mini-mares et des fameux mots de la comtesse.

Zélium ne proposera pas d’abonnement, mais vendra ses numéros en kiosque au prix de 3 euro au rythme d’un numéro par mois. Le premier est prévu le 11 février, et sera tiré à 70 000 exemplaires. Il ne vivra ni de la pub, ni des abonnements, ni de prêts bancaires, mais des dons et des ventes.

La ligne du journal sera un mélange d’articles journalistiques; de chroniques, de photographies et de dessins… Ce sera sans doute assez gonflé avec un titre comme ça… Les cautions du journal sont Didier Porte et Noel Gaudin, le fameux terroriste pâtissier…

En attendant on peut en savoir plus en allant sur leur blog, et on verra ce que donnera le premier numéro, espérons que ce soit poil à gratte et qu’on s’en paie une tranche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s