Confluences : la première tranche en cours d’achèvement

Mercredi soir et sous la pluie j’ai déambulé dans le sud de la Presqu’île, qui reste un quartier populaire… Enfin plus pour très longtemps. Juste à coté, la première tranche du projet Confluences est presque achevée. On peut dores et déjà s’y promener. Une partie des quais sur la darse sont accessives au public. Curieux décor, lorsqu’on est seul, angoissant et opprimant ; en tout cas désert sauf pour un immeuble déjà habité. On n’est pas loin d’un film de science-fiction post apocalyptique comme l’excellent film La route sorti en début d’année.

Promenade sur la Darse, quai Nord

De près, l’ensemble de bâtiments semble monumental. On devine aux rez de chaussées les futurs échoppes qui s’y tiendront : bars et restaurants se disputeront vraisemblablement ce bout de quai.

De l'autre bout du quai...

En face, le « pôle de commerce et de loisirs » qui prend forme peu à peu, mais qui me paraît moins imposant que sur les maquettes. En fait, seul le toit fait illusion Le reste, fait du coté de la darse un peu maison du peuple à Berlin Est, du moins dans sa phase de construction. De l’autre coté, rue Montrochet, il y a un immense parking déjà construit pour appâter le consommateur / fêtard…

Le pôle de loisirs en construction

Si la mairie veut effectivement transférer quelques activités noctambules de ce côté là de la Presqu’île, je ne sais pas si tout se passera comme cela est prévu. On peut constater que les bâtiments d’habitations au nord ne seront pas attribués au premier quidam venu : Lofts, grands balcons, terrasses se superposent sur 7 ou 8 étages conférant au blog un coté Lego. J’ai peur que la cohabitation entre fêtards et habitants huppés se passe mal. D’autre part, si un effort certain a été mis sur la mise aux normes Hautes Qualités Environnementales sur l’isolation et l’économie d’énergie, certains matériaux de parements extérieurs à ce bloc de bâtiments ne vieillissent très mal : boiseries extérieures, verre, pierres etc, de même que l’architecture de l’ensemble. Il est vrai qu’au regard du reste de la Presqu’île, de Perrache aux Terreaux, ces bâtiments sont réellement un prolongement urbanistique, mais je ne pense pas qu’il y aura beaucoup de petits commerces, par exemple une quincaillerie ou un resto africain.
Le bord de Saône est occupé par une sorte de parc et d’un étang qui s’annonce agréable, avec une jolie vue sur les luxueuses propriétés de la colline d’en face : La Mulatière et Sainte Foy… Là aussi, ça risque d’embêter les habitants en raison d’un pullulement annoncé de moustiques ! Hé hé !

Je m’interroge sur la pérennité du « centre de commerces et de loisirs » : comme si les loisirs étaient nécessairement liés à la consommation. Qui viendra dans ce centre passé l’effet de nouveauté ? Il existe déjà le centre commercial de la Part-Dieu qui s’est agrandi sous la tour Oxygène, et qui va encore étouffer davantage les petits commerces des alentours, l’Est a le carré de Soie qui a été construit pour vendre du rêve aux lascars des banlieues mais qui ne marche pas bien : pas assez consommateurs les pauvres… D’autre part, même les architectes urbanistes ( j’en connais une ) qui ont dessiné ce centre regrettent le trop plein de parkings qui défigure le mall… Et puis tout autour de Lyon on a de grands centres commerciaux associés à des enseignes de distribution : Grand Ouest à Ecully (qui a asphyxié le commerce du centre de la ville), Caluire 2, Saint Genis 2, Porte des Alpes à Saint Priest, Vénissieux… Et si ce projet débile d’OL Land se concrétise on en aura un de plus… Ultra saturation. Tout est construit pour pousser à consommer, or en ces temps de crise, et de réduction de dépenses, est-ce bien raisonnable ? Quant aux loisirs, hormis un multiplexe qui arrive lui aussi dans un contexte de saturation, je me demande ce qu’il y aura comme enseignes…
Mais faisons un pronostic sur les enseignes qui s’installeront : Fnac ou Planet Saturn ou les deux, un Mc Do, un Quick, un Ouest Express, le Pathé pour le cinéma, hors de prix, une ou deux enseignes de sushis puisque c’est la mode, un H&M, un Zara, une enseigne d’articles de sport Go Sport, Decathlon, un nombre incalculable d’enseignes de prêt-à-porter féminin ; bref du classique, du rentable, du lourd…

Enfin, sur les déplacements et les transports, la situation du centre commercial va engorger davantage la Presqu’île avec la circulation automobile. Pas de metro mais un tramway qui, si il y a évènement comme la fête des Fleuves prévue en 2011 ne sera peut-être pas à la hauteur…
E

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s