Humanité

L’ouvrage de Panofsky L’oeuvre d’art et ses significations débute par une anecdote très émouvante. Elle montre à mon sens ce qu’est la grandeur de l’Homme, d’un homme mais pas n’importe lequel. La vie ne prend son sens qu’au seuil du trépas…Quelques jours avant sa mort, Emmanuel Kant reçut la visite de son médecin. Malade et âgé, il se leva de son fauteuil, tremblant, amaigri, frêle sur ses jambes, et attendit que son hôte prenne place dans un siège.
Alors, Kant permit qu’on l’aide à se rasseoir puis dit:

 » Das Gefühl für Humanität hat mich noch nicht verlassen ».

Le sens de l’humanité ne m’a pas encore abandonné.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s