Changement (encore)

Ce matin, je suis allé arrosé les plantes de mes parents, partis en vacances au bord de la mer. J’en ai profité pour ramener le couscoussier que ma mère m’a donné, qui me permettra de faire…du couscous maison. Je dois apprendre à le faire. Chez nous, le couscous est un plat familial. Passé algérien oblige. J’ai fait un courge spaghetti aujourd’hui, que j’ai foiré en ne la faisant pas assez cuire. Et je ne suis pas un fan de courge. J’attens les aubergines pour m’en régaler. Mais Trêve de cuisine. Je m’améliore pourtant.

En revenant de ladite séance d’arrosage, j’ai reçu un coup de fil de ma pote Davoeut, qui me demande si je peux venir à un entretien d’embauche mardi pour son entreprise, car son entreprise cherche immédiatement une personne en remplacement d’une employée démissionnaire car incompétente en informatique.
J’ai connu Davoeut à la cafeteria, elle était ma supérieure. J’ai mis du temps à instaurer un dialogue avec elle, je n’osais pas lier amitié avec elle, et mon coté bourru anti autorité a pris le desus… Jusqu’à mon accident à la main gauche en février. De retout d’ITT, j’ai résolu de m’ouvrir un peu plus, et de voir les choses plus positivement. Et j’ai découvert Davoeut. Je me suis livré aussi. Nous nous apprivoisâmes. Nous passâmes de longs moments à discuter, avec du vin, toujours. Et je dois dire que désormais c’est une amie qui m’est chère. Une fille volontaire, mère de famille, attachante. Et ses yeux bridés Cambodgiens ne laissent personne insensible.

Le boulot que Davoeut me propose dans sa boîte serait un poste à responsabilité. Je serais chargé d’une unité de production de Tee Shirt à moyen terme, le temps de me familiariser avec les machines et la logistique, les acteurs de la conception à l’emballage. Son patron veut une personne motivée, et sérieuse. J’espère être à la hauteur. J’y vais sans a priori ni appréhension. Je n’ai pas grand chose à perdre, mais pas mal à y gagner, et notamment un salaire décent qui me permettrait d’arrêter de vivre en ermite, et de financer mes voyages et quelques vacances. Ce qui m’attire, c’est surtout le boulot avec les graphistes. Je ne sais pas à quoi m’attendre, l’entretien répondra à cela, mais j’ai hâte de laisser la cafétéria, qui périclite malgré la baisse de la TVA. Un concept daté et un directeur incapable ont eu raison de cet établissement qui pourtant a de nombreux atouts malgré les difficultés. J’y ai laissé une partie de ma santé, une partie de ma jeunesse, mais je m’y suis endurci, j’ai appris à ouvrir ma gueule, à être opiniâtre au travail, à résister à la pression…

La pression justement parlons en. Ce n’est pas toujours les patrons qui sont en cause dans les démissions : l’environnement de travail, les collègues y jouent aussi. En avril 2008, j’avais déja quitté (en larmes) la cafétéria pour un travail. Une longue formation devait me permettre de devenir conseiller en tiers payant pour le remboursement de la sécu. A terme, je devais gérer l’intégralité des dossiers tiers payants de 4 ou 5 pharmacies, le tout à distance à partir d’une plateforme basée à La Duchère. Mais les collègues de formation, par leur attitude de rivalité, de sape psychologique, et de beaufitude assumée ont eu raison de ma patience. J’ai démissionné après un mois de formation.
J’ai donc une appréhension de ce côté là : la pression. D’où quel vienne, si la pression est présente mais que le chef est toujours là pour encourager et répondre aux questions, c’est une pression utile ; à l’inverse si il n’y a personne derrière ou un mur de dédain c’est démoralisant.

On verra cela mardi. Si le patron me paraît être quelqu’un de bien, si le boulot répond à certaines de mes attentes, je signerai immédiatement, quelque soit l’effort à donner pour s’impliquer dedans. J’espère retrouver le goût au travail gratifiant, et au monde de l’entreprise.

Advertisements

Une réflexion sur “Changement (encore)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s