Bettie Page (1923-2008)

Hommage personnel à la reine des Pin up décédée le 11 décembre 2008 à l’âge de 85 ans. Pendant les années 60, après une dépression grave elle a virée cul béni chez les Baptistes, tirant un trait sur sa carrière de femme libérée pour entrer dans la peau d’une dévote missionnaire. Dans les années 80, elle connut un regain de popularité pour sa carrière de pin up, incarnant la libération féminine. A vrai dire, elle ne le faisait plus par jeu que pour le fric, et échapper aux carcans de la société américaine. Pendant presque une décennie, de la fin des années 40 à la fin des années 50, elle fut accrochée dans les cabines des camionneurs des Etats-Unis. Elle fit et fait toujours fantasmer des millions d’hommes dont moi. Icône photogénique, et imitée, sans être égalée par les midinettes en quête de modèles polissons jusqu’à nos jours (Ah ! la Fameuuuse coupe Bettie Page !). On fit même aux Etats-Unis un film de sa vie de pin up, sorti il y a 3 ans et peu médiatisé en France…

On fit d’elle plus de 20 000 photos coquines, fétichistes, carrément SM ou assez sages, Bettie est passée de son vivant au rang des déesses, et d’une certaine culture alternative américaine. Ses héritières se nomment les Suicide girls ou Dita Van Teese, mais avec des buts nettement plus commerciaux que leur devancière.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s