Comme une finale…

Le rugby est un sport que j’affectionne, moins bourrin que le foot, plus subtil, stratégique, intelligent, convivial, où l’esprit d’équipe fait la différence. On est une troupe ou on ne l’est pas.
Hier soir, le XV de France m’a fait frissonné. Comme mes frères, j’ai frissonné, je me suis emporté, j’ai exulté, je me suis frappé le front, et surtout, j’étais fou de joie de voir battu la meilleure équipe du monde, les All Blacks. Même Sarko était content…
L’affront fait au Haka néo-zélandais était un signe révélateur… A la mi-temps, je pensais que le XV avait limité les dégâts, et j’ai trouvé qu’ils jouaient bien, par rapport à d’habitude mais moins que les Blacks qui sont des virtuoses, j’envisageais déja la défaite….
Puis la deuxième mi-temps est venue, riche en émotions, en anxiété. Deux essais, le sprint de Michalak, Chabal en décapsuleur… Les dix dernières minutes, furent épiques. Les All Blacks labouraient le terrain, jouaient au Pick and Go, et les Français assuraient en défense, sans comettre la moindre faute qui aurait pu être fatale. J’étais suant, je n’arrivais pas à rester au fond du canapé, à gueuler après la télé…Puis le coup de sifflet final, on est ravis à la maison. Dehors, des cris, des klaxons, un youyou berbère…

Oui c’est comme une finale qu’on vient de gagner. Cela montre que le rugby Français s’améliore, que l’on a d’excellents joueurs… Mais ce n’est pas fini. Le prochain match sera celui contre le XV de la rose, contre l’Angleterre, Albion peut se montrer perfide, prudence donc.

Mais Merci au XV de France pour nous avoir fait vibrer à la maison…

***

Dans la rubrique sport, voilà près de 3 semaines que je me suis mis à la natation, à raison de 4 heures par semaine environ. C’est bon pour la musculature, le souffle, et je me donne à fond, ce qui me rend plus cool le reste de la semaine. J’ai acheté des lunettes de plongée car le chlore, ça pique les yeux. Résultats : en trois semaines j’ai optimisé la distance parcourue de presque 75 % ! Pour l’instant je suis à la brasse, car je n’ai pas encore le courage de me mettre au crawl. Je sens des effets sur mes bras, mes biceps ont gonflé sérieusement.

Pour le reste, j’en parlerai plus tard.

« We are in France, we speak French. » (S. Chabal)

Publicités

Une réflexion sur “Comme une finale…

  1. Bonsoir,je cherchais des informations sur le delta du Kourou et le nom de ce lieu, où débarquent les pêcheurs du marché aux poissons… je suis tombée sur « dégrad saramaca » et j’ai parcouru vos textes.Intéressants et informatifs. Je me présente, je suis une Blanche Jaune! Originaire de Cacao, je réalise un carnet d’aprés voyage.J’ai cliqué sur un lien et je suis tombée sur ce blog.J’ai lu quelques articles, et comme je retrouve un peu mes questionnements dans vos réflexions (même si je ne suis pas fan du mondial de rugby) je me permets de vous laisser un commentaire!Je vois que vous faîtes un doctorat en histoire, j’aimerais discuter de ce sujet avec vous.Vous êtes bien courageux de tenir un blog, bravo!à bientôt j’espère

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s