Miss-Tic vs Christine Boutin


Dimanche, vers 17 h 45, place Bellecour… Je marchais avec nonchalance sous les platanes, vers le rendez-vous fixé sur les quais du Rhône lorsque tout à coup ! Patatra ! Vision ! Extase !
Des oeuvres de Miss-Tic, la célèbre pochoiriste parisienne ! Ici en plein Myrelingue ! J’ai pris en photo la plupart des pochoirs affichés.
Pendant que je photographais (avec mon téléphone portable : la magie de la technologie !) j’aperçois l’artiste elle-même en train de prendre des photos de son accrochage… Je rougis. Elle ne regarde que son appareil. J’hésite à m’approcher… Je fais un pas, deux pas et je me retrouve devant elle. Je bredouille des idioties, elle est embarrassée. Je lui ai dit ceci :
« Excusez moi, êtes vous l’auteur ces CHOSES (inexcusable de ma part de parle de chose pour des oeuvres !) »
– « Non c’est ma soeur »
« Alors dites-lui que j’aime énormément ce qu’elle fait ! »
– « Oui, merci ».

En fait, c’était Miss-Tic elle aime, pudique. Elle avait un tatouage éponyme sur le bras gauche, sous l’épaule.

Elle est plus qu’une artiste, elle est une icône de l’art de rue. Ses figures féminines, lascives, sont presque toujours accompagnées d’une phrase bien sentie, calembour, jeu de mots… Lorsque je vais à Paris, j’aime me perdre dans l’Est parisien et parfois je croise un de ses pochoirs.
Le thème de l’accrochage était le logement. Ce n’est pas une coïncidence, puisque mardi la ministre du logement, Christine Boutin était à Lyon pour une sorte de conférence. J’ignorais cela, je l’ai appris dans 20 minutes hier. Il y avait donc une cause à exposer Miss-Tic. Pourtant, il y a un paradoxe. Boutin, celle qui gueula contre le PACS, garante d’une « certaine idée » de la famille et de la femme était cernée par les figures quasiment érotiques de femmes faciles ! Je trouve le décalage marrant.

J’ai croisé fortuitement une artiste que je vénère et j’ai l’impression d’avoir dit de grosses conneries. Enfin. C’est la vie. Je peux mourir tranquille maintenant, saperlipopette !

musique du moment : Le peuple de l’herbe – Yep (Afini)…

Publicités

2 réflexions sur “Miss-Tic vs Christine Boutin

  1. Coucou,Cela faisait un moment que je n’étais pas allé sur ton blog.Je viens de mettre sur le mien les photos des pochoirs de Miss Tic à Bellecour et boum, toi tu as eu la grande chance de la rencontrer alors que pauvre de moi, ayant vécu entre le 10e et le 19e à Paris, ayant découvert et aimé les pochoirs grâce à ceux de Miss Tic, il y a bien une bonne quinzaine d’année maintenant, je ne l’ai toujours pas croisée en vrai de vrai.Tout cela pour dire que je suis jalouse !!! ;-))A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s